Compte Personnel de Formation

Evoquer le CPF revient à s’intéresser à la formation professionnelle qui est au cœur des défis à relever pour les entreprises.

La formation professionnelle joue un rôle essentiel  dans le combat mené pour accompagner les mutations économiques et sociales. Ce combat se mène sur le front du changement. Les batailles se gagnent en trouvant des axes de développement et d’adaptation.  La formation professionnelle est dans ce contexte une arme efficace qui consiste à adapter les compétences aux besoins de l’environnement.

On voit donc tout l’intérêt pour une entreprise d’inviter ses salariés à s’engager dans la formation professionnelle.

La mise en œuvre d’une formation professionnelle est orientée par le plan de compétences de l’entreprise. Elle peut également être laissée à l’initiative du salarié  grâce au CPF !

Le CPF  (Compte Personnel de Formation) offre le droit au salarié d’accéder à la formation professionnelle tout au long de sa vie.

Quel intérêt un salarié a-t-il de se former ?

Les entreprises recherchent des salariés « employables ». Les postes, les métiers, les fonctions, les missions évoluent.  Pour un individu en activité, la formation est le moyen de garantir son employabilité et de pouvoir présenter un « profil compétences » adapté à l’évolution professionnelle aspirée. Pour un demandeur d’emploi, la formation concourt à acquérir ou développer des compétences attendues. Ainsi, la formation permet de sortir du lot…

le cpf pour sortir du lot

Qui prend l'initiative d'utiliser le CPF ?

L’initiative appartient au titulaire du compte. L’utilisation des droits ne peut être contrainte. Le salarié ou le demandeur d’emploi est libre de retenir la formation de son choix dès lors qu’elle répond aux critères d’éligibilité.

Le salarié peut mobiliser son CPF en toute confidentialité sans prévenir son employeur. La formation aura lieu hors temps de travail.

Une entreprise peut toutefois co-construire une action de formation dans le cadre du CPF avec le salarié. Dans ce cas, il pourra bénéficier de l’accord de son employeur pour suivre la formation sur temps de travail.

Qui peut bénéficier du CPF ?

  • Le salarié
  • Le demandeur d’emploi
  • L’ agent public
  • Le travailleur indépendant
  • Le professions libérale
  • L’ artiste auteur
  • Le conjoint collaborateur

Comment est alimenté le compte ?

Depuis le 01/01/2019, le compte n’est plus apprécié en termes de volume d’heure. Votre compte personnel de formation est en euros.

Le compte a été créé en 2015. Depuis le 01 janvier 2015, les droits correspondent à 24 heures de droits à la formation par année travaillée.

Ces heures restent acquises même en cas de changement d’employeur ou de perte d’emploi.

Les heures de formation acquises les années passées dans le cadre du DIF (Droit Individuel à la formation) peuvent être reportées dans le compte.

Depuis le 01 janvier 2019, les droits sont monétisés.

Les heures accumulées depuis le 01 janvier 2015 sur le compte CPF sont converties en euros sur la base de 15 € par Heure.

Désormais pour une année complète travaillée (durée de travail supérieure ou égale à la moitié de la durée légale), un salarié bénéficie de 500 € TTC par année de travail (800 € pour les salariés peu qualifiés).

Exemple de compteur CPF au 01/01/2019 : le salarié qui bénéficiait de 120 H de DIF au 31/12/2014 et qui a bénéficié ensuite de 24 H de droit par an dispose de 216 H au  compteur (120 H + 24 x 4 années) soit la somme de : 216 h x 15 € = 3 140 € TTC. Le 01/01/2020, le compteur sera crédité de 500 € supplémentaires et ainsi de suite chaque année.

Comment créer son compte CPF ?

Pour connaitre le montant de vos droits, il suffit de créer votre compte sur le site :

https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/

Pour cela, munissez-vous :

  • De votre numéro de sécurité sociale.
  • D’une adresse mail valide.
  • De l’attestation d’heures de DIF remise par votre employeur au 31/12/2014.

NOS CONSEILLERS SONT A VOTRE DISPOSITION POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS VOS DÉMARCHES.

27 février 2019
Nous appeler